Loading search data...

Devops - Mon CFGMGMTCAMP 2023

Publié le : 9 février 2023 | Mis à jour le : 10 février 2023

logo

Les 6 et 7 février 2023, je me suis rendu à ma première conférence sur la gestion de configuration à GAND (Gent en Néerlandais, Ghent en Anglais) en Belgique qui répond au nom de CFGMGMTCAMP. J’ai assisté durant ces deux jours à des séances d’informations et de démonstrations que je vais détailler.

cfgmgmtcamp 2023

Le CFGMGMTCAMP est une conférence annuelle, qui COVID oblige n’avait pas eu lieu depuis 2 ans. Cette conférence rassemble toutes les personnes intéressées par les outils de gestion de configuration. Donc rien à voir avec la taille des rassemblements parlant du DevOps, le CFGMGMTCAMP est plus confidentiel avec la présence d’environ 500 personnes.

En fait, c’est surtout un endroit où les gens se rencontrent pour partager leurs expériences ou sur le développement des outils de gestion de configuration. D’ailleurs cela m’a permis de faire des rencontres intéressantes et de belles découvertes. Cela confirme bien que les conférences sont aussi bien utile pour la veille technologique.

Mon premier jour

Je suis arrivé en terre inconnue et je ne pensais pas retrouver des gens que je connaissais. Dès mon entrée dans les lieux, je reconnais de loin Aurélie Vache, grâce à son sweat. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, Aurélie est une ambassadrice de la CNCF qui donne pas mal de conférences et connue pour ses livres sur Docker, Kubernetes In a Visual Way. Un autre est en préparation sur Terraform. Elle est accompagnée d’un de ses collègues d’OVH, Horacio Gonzalez pour faire une présentation expliquant comment écrire son premier provider Terraform.

La matinée commence par une présentation de la conférence dans un amphithéâtre et deux premières présentations, une pause, suivi de plusieurs petites :

  • What if Infrastructure as Code never existed? par Adam Jacob : Et si l’infrastructure en tant que code n’avait jamais existé comme nous le connaissons actuellement ? Dans cet exposé, Adam propose des solutions alternatives pour résoudre les problèmes auxquels nous avons été confrontés durant ces dernières années, mais en brisant certaines barrières que nous nous sommes imposés. En fait, à la fin de sa présentation il nous affiche quelques images de l’application qu’il est en train de développer et qui répond au nom SystemInit [SI]. Hâte de voir cela fonctionner.

  • Ensuite Lee Briggs, un ingénieur de Pulumi, nous propose quelques pistes pour choisir le bon outil de gestion de configuration. Et bien sûr, cela était très orienté vers Pulumi est le bon outil. Personnellement, je ne l’ai jamais rencontré durant mon parcours. Donc je ne peux pas donner d’avis dessus. D’ailleurs si vous avez utilisé cet outil, je serais intéressé par votre retour d’expérience.

  • Les petites présentations portaient sur :

L’après-midi, utilisant beaucoup Ansible, je me devais de suivre toutes les présentations (enfin presque toute) :

  • La première présentation portait sur le rapport de la communauté Ansible et ses rapports avec l’éditeur RedHat.
  • Une présentation sur les Ansible Ressources Modules que je ne connaissais pas. Cet outil permet de créer des modules à partir de fichiers de déclaration d’API comme ceux que proposent les équipementiers réseaux et sécurité. Cette présentation m’a tapé dans l’oeil et demande à être testé. Par exemple, le state n’est plus Presentou Absent, mais Merged, Replaced, Overridden, Deleted, Gathered and Rendered. Une gestion du state en vue ?
  • Une présentation sur la mise en place d’un SSO avec Ansible.
  • Une présentation sur les outils Ansible-navigator, Ansible-builder et Ansible-Navigator pour créer et utiliser des environnements d’exécution Ansible, mais aussi sur l’extension Vscode Ansible. J’utilise déjà beaucoup ses outils et je n’ai rien de neuf durant cette présentation.
  • Construire les packages Ansible avec Ansible ?

La journée s’est ponctuée par un after où la bière était offerte. Je n’y ai pas participé, car j’avais de la route à faire.

cfgmgmtcamp 2023

Durant cette journée, j’ai retrouvé d’autres francophones belges et français dont certains me connaissaient.

Mon deuxième jour

Comme le premier jour, la matinée s’est déroulée dans l’amphithéâtre. Je vais juste parler des présentations qui m’ont marqué :

  • Le langage CUE qui se propose de devenir le langage pour décrire toutes les configurations en remplacement du yaml, du json, du hcl, … Cette présentation m’a permis de comprendre les principes de ce langage que j’ai déjà côtoyé à travers la découverte de Dagger et qui m’avait fait un peu peur à vrai dire. J’ai changé d’avis depuis :)
  • Une présentation sur le retour d’expériences sur la mise en place de plate-forme de développement interne (IDP). Un sujet que j’affectionne. Une plate-forme de développement interne ( IDP ) est construite par des platform enginneer pour construire le parfait environnement de développement en accès libre. Suivant les meilleures pratiques, ces équipes traitent leur plate-forme comme un produit et la construisent en fonction de des besoins des utilisateurs, la maintiennent et l’améliorent continuellement. Les slides
  • Ansible et Terraform partenaire ou concurrent ? Vous connaissez mon point de vue, ils sont complémentaires ! Le speaker partage le même avis.

Après le déjeuner, j’ai rejoint la salle Ansible où j’ai suivi :

  • la présentation de ARA par son développeur, David Moreau-Simard. Pour rappel, ARA permet de centraliser les sorties d’Ansible.
  • la mise en place d’un cluster AAP 2 sur plusieurs sites. Je dois m’y intéresser.
  • Et pour ponctuer ces deux jours un outil qui met des étoiles dans mes petits yeux et dont je vous ai déjà parlé : Event Driven Ansible. Une solution permettant de lancer des playbooks à partir d’événements : des alertes prometheus, un dépot de fichier, un webhook, …

Plus loin

Ce que je retiens :

  • J’ai fait de belles rencontres : des gens passionnés et ouvert à la discussion.
  • J’ai découvert des outils que je ne connaissais pas et que je n’aurais jamais envisagé d’utiliser comme Rudder.
  • J’ai pu découvrir aussi que finalement, je pourrais peut-être moi aussi faire des présentations durant ces conférences. *Je “me” pensais pas assez bon pour cela. Je vais réfléchir quel sujet je souhaite présenter. Pourquoi pas des meetups aussi ?

Remerciements

Pour moi, c’est une nouveauté que de pouvoir me rendre à une conférence, en effet jusqu’à maintenant jamais un employeur ne m’avait permis de m’y rendre. Donc tout d’abord, je remercie mon employeur, adlere, et mon manager pour cette possibilité offerte.

Cette conférence est gratuite, car sponsorisé et donc merci à tous les sponsors de cette année :

Ansible, Gitlab, AT Computing, AXXES, BetaDots, Icinga, Puppet, Trilands, Inuits, Firefly, Kangaroot, Atix, SigHup, Pulumi, Redhat, Syntasso, HashiCorp, CFEngine, SkyScrapers, SynchroMind, Hogent, VanTesh, Rudder, compass, FAMIPOW, SysEleven et VoxPopuli

Merci pour les viennoiseries, les bièere et le café sponsorisés.

Et merci à Sig-I/O et CityTV.nl pour les moyens techniques informatiques et son/vidéo. D’ailleurs on les retrouve presque toutes sur Youtube

Mots clés :

devops gitlab-ci

Si vous avez apprécié cet article de blog, vous pouvez m'encourager à produire plus de contenu en m'offrant un café sur  Ko-Fi. Vous pouvez aussi passer votre prochaine commande sur amazon, sans que cela ne vous coûte plus cher, via  ce lien . Vous pouvez aussi partager le lien sur twitter ou Linkedin via les boutons ci-dessous. Je vous remercie pour votre soutien.

Autres Articles


Commentaires: